All You Need
In One Single
Theme.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat
Tapez votre recherche :

Il y a plusieurs années, lorsque j’ai commencé à traîner dans les gyms (20 ans), les entraîneurs recommandaient à leurs clients de s’étirer avant leur entraînement. C’était clairement une mauvaise idée qui blessait beaucoup plus les gens. Même après toutes ces années, certaines personnes restent encore confuses sur ce sujet.
Après avoir discuté avec mon amie qui est kinésiologue, la mentalité dans les gyms a bien changé. Heureusement!!! On conseille maintenant de faire des échauffements avant et étirer de 30 à 60 secondes les muscles utilisés lors de l’entraînement. Ce qui, à mon avis semble, une bonne idée pour le retour au calme et pour conserver ses acquis en terme de flexibilité. Mais est-ce pour tous?????
La flexibilité est une bonne chose mais selon moi, on ne doit pas étirer systématiquement tous les muscles. Disons que je me prends pour exemple: je suis très très souple de la chaîne postérieure ( mes mains touchent facilement au sol lorsque je me penche ) mais mes quadriceps et mes fléchisseurs des hanches sont pas aussi flexibles !! Donc, étirer le derrière de mes cuisses ne serait pas une très bonne idée, à moins de pratiquer un sport spécifique qui requiert cette souplesse. L’équilibre doit être priorisé pour ne pas créer de blessures.
Maintenant, dans ma pratique, je donne rarement des étirements. Je travaille plus avec des exercices qui demandent de la flexibilité, mais en gardant le coté dynamique, et j’y vais très graduellement. On ne doit pas stresser un muscle, on doit lui laisser le temps sinon il va se contracter par réflexe. Donc, vous comprenez que de faire des étirements violents en donnant des coups pour aller plus loin, c’est très néfaste. Travaillez les exercices qui vous rendent inconfortables sur une base plus régulière et vous allez voir que vous irez plus loin ainsi. Ex: le squat. Plusieurs de mes patients sont incapables de faire un squat plus bas que 90 degrés mais à force de le travailler, ils arrivent à descendre beaucoup plus bas en gardant une bonne posture. Je n’ai rien contre se donner un petit coup de main avec un “foam roller”, mais gardez toujours en tête qu’il est parfois dangereux d’assouplir trop ou créer un déséquilibre.
En conclusion, je garde une certitude qu’il est plus bénéfique à long terme de stabiliser et d’assouplir des muscles avec des exercices spécifiques que de faire des étirements statiques pour garder un bon équilibre.